samedi 3 avril 2021

Séjourner à la Résidence Storia d'Estate à Ile rousse pour un week-end en famille

En quête d'un week-end inoubliable avec votre petite famille ? Voyagez en Corse pour profiter de la nature verdoyante, des plages exceptionnelles et des sites historiques incomparables. Choisissez un des meilleurs hébergements au cœur de l'île Rousse : la résidence Storia d'Estate.


Un cadre moderne et chaleureux

Grâce à près d'une vingtaine d'appartements, la résidence Storia d'Estate est favorable pour un séjour familial en île Rousse. A l'intérieur, une chambre à coucher, un coin salon, une douche & toilette et une terrasse privée. Sans oublier la TV écran plat pour une soirée cinéma autour d'une bonne pizza. Si vous avez des enfants de bas âge, il est possible d'obtenir des chaises hautes et des lits bébé.


Réserver un appartement ne vous prendra que quelques secondes. Naviguez sur le site web de l'établissement pour mentionner la date de votre arrivée sur les lieux ainsi que votre effectif.


Une aire de jeux pour enfants

Pas besoin de rejoindre un parc d'attractions pour amuser vos enfants. La résidence Storia d'Estate propose un espace pour enfants qui rassemble des jouets de grande taille, à ne citer que la marelle, le toboggan et le mur d'escalade.

Si vous souhaitez une bonne baignade, vous n'êtes pas obligé de rejoindre la plage. Une piscine chauffée est au rendez-vous. Passez quelque temps sous le soleil en s'allongeant sur l'une des chaises longues autour de la piscine. Afin de profiter des séances de remise en forme tout au long de votre séjour, rejoignez la salle de fitness. Vous pouvez également planifier un massage et des soins esthétiques à votre appartement.


Des services sur mesure

Dégustez les spécialités gastronomiques locales en engageant un professionnel de la cuisine. Un cuisinier expérimenté peut vous concocter des plats savoureux et authentiques. Si vous décidez de préparer vous-même votre déjeuner et dîner, privilégiez la livraison de petit déjeuner de la Résidence Storia d’Estate. 


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire